Consultant indépendant recherche des informations sur ses concurrents en mettant en place une stratégie de veille.

Consultant : comment organiser votre veille sur Internet ?

7 juin 2018

Par votre statut de consultant vous évoluez dans un univers où la concurrence est omniprésente et où les choses bougent rapidement. Vous vous devez d'être informé, à l'écoute du marché et réactif pour ne manquer aucune opportunité. Mettre en place une veille sur internet est indispensable. Job On Board vous explique comment vous organiser et quels outils utiliser.

Pour un consultant en portage salarial mettre en place une veille est incontournable pour suivre l’actualité et rester à l’affût des nouveautés et des tendances concernant son secteur d’activité. Une veille efficace et bien organisée donnera une valeur ajoutée à votre savoir-faire professionnel. D’autant que différents types de veille peuvent vous être utiles : sectorielle, concurrentielle, réglementaire ou encore technologique.  Voici 3 étapes clés et une liste d’outils à tester sans tarder.

1. Choisir des outils de veille adaptés.

Pour réaliser une veille efficace il est indispensable de faire appel à des services et des outils adaptés voir spécialement conçus pour. De nombreuses solutions existent, tant gratuites que payantes. Le plus important est de sélectionner des outils avec lesquels vous serez à l'aise car vous devrez les utiliser régulièrement.

Les agrégateurs de flux RSS

Parmi les plus connus il y existe Feedly et Netvibes. Ces deux plateformes vous permettent de recevoir des alertes d'actualités ou de lire directement des articles sur les sujets qui vous importent. 

Grâce à eux vous pouvez suivre des centaines de sources d'informations simultanément, dont certaines sont présélectionnées sur Netvibes entre autres (économie/finance, recherche d'emplois, actualités des entreprises, actualités du e-commerce et du marketing, etc.).

Les réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, etc. vous êtes forcément connectés à au moins l'un d'entre eux et vous les consultez tous les jours (ou vous devriez !). Ils sont désormais incontournables dans l'univers professionnel de chacun et très intéressants car ils regroupent un grand nombre d’informations, d'experts et même d’influenceurs d’opinion. Ils vous seront aussi d'une grande aide pour faire votre prospection, à condition de bien séparer votre usage professionnel des réseaux sociaux de votre usage privé : ne mélangez pas vos contacts professionnels avec vos contacts personnels, privilégiez la création de deux comptes distincts.

Les lettres d'information

Elles sont une mine d'or surtout pour vous tenir au courant de ce que font vos concurrents ! Abonnez-vous simplement à leurs lettres d'information mais aussi à celles des sites dont vous suivez l’actualité pour ne manquer aucune publication. 

Avantage : une fois inscrit vous n'avez plus rien à faire, l'information arrive directement dans votre boite mails. Inconvénient : vous pouvez vite avoir 3 à 5 lettres d'information à lire par jour selon le rythme de publication des sites, et selon le nombre d'abonnement auquel vous aurez souscrit. 

Un conseil : privilégiez la qualité à la quantité. Sélectionnez 3 à 5 lettres d'information maximum, de préférence avec un rythme de publication hebdomadaire, que vous considérez comme indispensable dans votre secteur d'activité.

Les outils Google Trends et Google Alerts

Avec Google Trends vous pouvez suivre et analyser les tendances dans les moteurs de recherche. Grâce à lui vous pouvez comparer quels sont les mots clés (ou sujets) les plus populaires, filtrer les résultats par catégorie (il en existe 27), par zone géographique ou encore par saisonnalité.

L'analyse comparée de plusieurs termes de recherche sur une période donnée vous permet d'évaluer par exemple les attentes de vos prospects par rapport à un service ou un produit. 

La recherche de tendance est très utile pour la veille concurrentielle : vous obtiendrez des informations pour apprendre à vous différencier d'une autre entreprise, ou au contraire, elle vous permettra de repérer une tendance émergente à suivre. 

Avec Google Trends, vous allez pouvoir gérer votre e-réputation, surveiller l'identité numérique de vos concurrents ou encore affiner votre étude de marché grâce aux différents types de comparaison et filtres géographiques.

Google Alertes est un outil également gratuit et simple d’utilisation : saisissez un mot-clé, une expression, votre nom ou encore celui d’un concurrent et vous serez automatiquement informé de tout ce qui se dit à son propos sur internet. Un rapport personnalisé vous sera envoyé par mail dès que de nouveaux articles contiennent vos mots clés ciblés.

Les outils de curation

Ces plateformes en ligne permettent de faire de la curation de contenu. C’est une pratique qui consiste à sélectionner, trier, éventuellement commenter ou enrichir, puis à partager avec d'autres utilisateurs des contenus sur des sujets que vous avez préalablement définis.
Avec ce genre d'outils vous pouvez rapidement devenir un expert ou un influenceur sur un domaine ou un sujet précis. De quoi booster votre personal branding ! Parmi les outils les plus fréquemment utilisés pour la curation de contenu vous avez Scoop.It et Paper.li.
 

2. Sélectionner et classer les sources d'information

Maintenant que vous avez sélectionné 2 ou 3 outils pour mettre en place votre veille, vous allez devoir trier et hiérarchiser les sources d'information que vous souhaitez suivre et que vous devrez intégrer à vos outils. 

C'est un travail qui peut demander beaucoup de temps au démarrage, mais une fois la sélection faite vous n'aurez plus besoin de consulter des dizaines et des dizaines de sites chaque jour pour vous tenir informé. Tout est automatisé : réception d'alertes par mails, remontée des informations stratégiques par flux RSS des sites préférés, notifications de vos réseaux sociaux lorsque vous êtes mentionné, etc. 
Un vrai gain de temps qui vous permettra de rester concentré sur notre prospection et vos missions.
 

3. Déterminer un temps de veille

Pour éviter l'infobésité, vous devez prévoir dans votre planning, quotidien ou hebdomadaire, combien de temps vous souhaitez consacrer à votre veille. En effet vous n'aurez peut-être pas le temps de lire ou de consulter chaque jour l'ensemble des articles parus dans vos thématiques. 
Allez à l'essentiel pour ne pas desservir votre temps de prospection et de travail. En vous limitant à par exemple 20 à 30 minutes de consultation tous les 2 jours, chaque matin en prenant votre café, vous serez obligé d'optimiser votre veille, c'est à dire de prendre connaissance d’un maximum d’informations en un minimum de temps. Productivité garantie !

Commencez dès aujourd’hui votre veille sectorielle : abonnez-vous gratuitement aux lettres d'informations personnalisées de Job On Board pour suivre l’actualité des métiers IT. Un consultant averti en vaut deux !
 

Partager sur...

 

Retour à la liste des actualités

Facturez dès demain avec le portage salarial !

Logo DreamTeam Portage salarial

Visiter le site web

Contactez un conseiller
Job On Board

Contacter